Corps solitaires de Haru HARUNO

par La Chouette

Dessin & Scénario : Haru HARUNO
Editeur : Kana
Collection: Life
Genre: Seinen
Date de sortie : 2 octobre 2020
ISBN-10 : 2505084661
Prix : 7,45 €
Nombre de tome en France : 5 (7 au japon)

De quoi ça parle ?
Michi, 32 ans, mariée. Son couple se porte plutôt bien, à l’exception d’un point : il n’y a plus de relation sexuelle entre eux depuis un moment. Elle en souffre mais n’ose en parler à personne. Un soir, à cause d’un verre en trop, elle parle de son problème avec un collègue de travail, 36 ans, marié lui aussi. À sa grande surprise, ce dernier lui avoue que la situation est la même au sein de son couple. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils veulent aller voir ailleurs. Alors, quelle solution choisir pour le bien de son couple ?

J’ai acheté cette série juste avant la saga Love Fragrance… La couverture m’avait attiré, sans parler du quatrième de couverture… Un manga légèrement drame, terrain sur lequel je ne voulais pourtant pas tomber, avec une romance très adulte et inscrite dans le quotidien. Sans être un coup de cœur, j’attends avec impatience la sortie d’un nouveau tome ! J’écris cette chronique après avoir lu jusqu’au tome 5, sortie il y a quelques jours.

Un couple dysfonctionnel ?

On entre assez vite dans le sujet avec un sujet un peu tabou, le sexe dans un couple marié. Michi et Yôchi, forme un couple aimant, un peu tombé dans la routine qui pourtant, commence à peser pour la jeune femme. Elle voit petit à petit ses amies avancer dans leur couple et elle commence à se poser des questions sur le manque de sexe dans sa relation.

En parallèle, cette série va nous présenter Makoto, un collègue de travail de Michi qui vit la même problématique avec sa femme. Cette dernière travaille énormément et n’est jamais à la maison et n’a aucun appétit sexuel. La situation lui pèse aussi… Et au détour d’une soirée travail, nos deux personnages vont se surprendre à partager sur cette difficulté.

Ce que tout le monde obtient facilement me semble tellement hors de portée… »
Michi

J’ai rapidement eu beaucoup de tendresse et d’attachement pour Michi et Mokoto. Leur situation délicate et pesante alors qu’ils aiment leur conjoints ou encore leur volonté de résoudre ce problème de couple. J’ai eu clairement moins d’affection pour Yôchi et Kaede… Et pourtant, plus ma lecture avance, moins mon avis est tranché.

Toute une teinte de gris…

Car si au début, je suis pour que Michi et Mokoto trouvent des solutions, leur relation tend vers de l’adultère… Et même si je condamne un peu cette facilité, rien n’est facile pour nos deux héros ! Et même eux ont du mal à flirter avec cette notion…

En face, que cela soit Kaede ou Yôchi, l’une va avoir une volonté de fuite plus poussée dans le travail alors que le second trouve également une sorte de réconfort dans un adultère éphémère . Si j’avais clairement condamné leur comportement, plus le livre avance, et plus ces personnages prennent également de la profondeur et finissent par me toucher.

Sur le cinquième tome, je me suis prise une petite claque avec Yôchi qui explique à sa femme qu’il n’arrive plus à rien à cause de la pression qu’elle lui met, des efforts quotidiens, ou de ce sentiment de culpabilité qu’il a depuis leur dispute. Si c’est le personnage avec lequel j’ai le plus de mal, ce qui dit n’est pas tout à fait faux et m’a fait réfléchir…

Une belle prise de recul sur un sujet difficile

Car je l’avoue, lors de ma lecture, je me suis lancée bille en tête à l’idée de trouver des gentils et des méchants et de valider ou non les comportements des personnages. Mais les personnages évoluent. Ils font des erreurs, des efforts, et tentent d’arriver à faire le moins de mal possible à l’autre.

C’est clairement impossible de trancher aussi facilement et radicalement les positions de chacun… Le dernier tome m’a également fait prendre un peu de recul sur le personnage de Michi, pour lequel j’étais parti pris alors que finalement, elle impose également son point de vue à son mari…

L’auteur aborde un sujet assez tabou mais avec beaucoup de finesse et retranscris magnifiquement grâce à ses dessins. C’est une romance un peu drame, sans aller dans l’excès. J’attends toujours la sortie des tomes suivant avec impatience !

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous présumons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire plus