Le souffle du mal – Mercy Thompson T11 – de Patricia Briggs

par La Chouette

La saga des livres Mercy Thompson de Patricia Briggs, fait partie de mes livres préférés en bit-lit / Urban Fantasy. Et ce tome 11 m’a totalement conquise et replongée dans un univers qui me semblait s’essouffler.

Editeur : Milady
Date de sortie : 8 juillet 2020
ISBN-10 : 2811223460
Prix : 7,10 €
Disponible sur liseuse : Oui à 5,99 €
Série : Mercy Thompson
Nombre de tomes sortis en France : 12 tomes (voir également les tomes de la saga Alpha & Oméga)

De quoi ça parle ?
Mercedes Athena Thompson Hauptman est mécanicienne. Et changeuse coyote… Et la compagne de l’Alpha de la meute du bassin du Columbia. Mais rien de tout ça ne poserait de problème si elle n’avait pas accepté d’endosser la responsabilité de protéger tous ceux qui vivent sur leur territoire – ce qui aurait dû se limiter à traquer des gobelins tueurs, des chèvres zombies et un troll de temps à autre. Au lieu de cela, leur foyer est à présent considéré comme une zone neutre où les humains peuvent négocier avec les faes sans danger. En réalité, rien ni personne n’est en sécurité. Tandis que généraux et politiciens affrontent les Seigneurs Gris des faes, une tempête approche… Et son nom est la Mort. Mais la meute a donné sa parole. Qu’importe le prix.

Alors oui ! Je suis une adepte de la sage Mercy Thompson ainsi que de sa saga parallèle Alpha & Oméga. Mais pourtant, sur les derniers tomes, j’avais senti un petit essoufflement de mon envie… J’avais presque une impression d’un bon tome sur deux… Mais avec ce dernier tome, je suis repartie comme en quarantaine ! C’est un vrai coup de cœur !

Nous retrouvons Mercy, notre merveilleuse garagiste Changeuse et compagne d’Adam, l’Alpha de la meute du bassin de Colombia. Et une chose et sure, en bonne descendante de Coyote, Mercy attire le changement, et les problèmes qui vont avec, comme un aimant ! Après avoir comme qui dirait, revendiqué aux yeux du monde entier, les alentours du territoire de sa meute, elle est donc aussi chargée d’en assurer la protection paranormale.

Et c’est là, qu’entre deux parties en ligne d’un jeu de pirate dont les membres de la meute son adepte, que Mercy se retrouvent avec deux membres de sa meute à aller trouver un Faé tueur d’enfant. Mais là, ce n’est que la petite pointe immergée de l’Iceberg. Car quelques heures plus tard, elle est également appelée pour régler un problème de chèvres zombies miniatures (les mots sont très importants pour les définir!). Plus tard, nous aurons aussi des vaches, lapins, corbeaux… Vous sentez l’humour de ce livre ?! Car oui, ce tome 11 est bourré d’humour !

J’étais fidèle à mon personnage, voilà tout. Bart la Raclure prend plus de plaisir à tuer qu’à amasser de l’or, ma belle. Raison pour laquelle il a le meilleur score après capitaine Wolf et Lady Mockingbird.
Ben

Donc, dans ce tome, notre héroïne va devoir gérer des zombies, des politiciens, des Faés mais surtout, des sorcières ! Et je ne m’étais pas rendu compte à quel point les sorcières étaient gardées au secret dans les tomes précédents. Dans ce tome, nous rentrons dans le cercle très privé des différents types de sorcières, du fonctionnement de coven, de la façon de lancer des sorts…

Et une chose est sûre, même si ce livre est bourré d’humour, il est également très sombre. Mercy et le lecteur sont soumis à rude épreuve car nous sommes plongés dans l’univers de la magie noire. Souffrance, maltraitance, meurtre et violence sont au cœur de cette magie. Des secrets seront révélés, et le lecteur va faire beaucoup de découverte sur la partie sombre des sorcières. Et des trahisons également vont ébranlaient nos personnages.

Un nouvel arc et un second souffle à cette saga !

Car oui, le nouvel arc nous informe clairement que ce coup-ci, les grandes méchantes seront les sorcières. Nous nous heurtons à un convent prêt à tout pour prendre le pouvoir. Et pas de bol, c’est l’un des plus puissants clans de sorcière actuellement. A tel point que Mercy voit même certains de ses non-alliés, l’aider, pour enrayer cet arrivage en TGV de problème.

L’humour de ce livre, malgré sa noirceur, est vraiment très agréable. Tout comme retrouver toute la meute ainsi que les nombreux amis ou non-ami que Mercy c’est fait tout au long de ses aventures. J’avoue cependant, que j’avais oublié quelques personnages… Je me suis vite repérée mais j’étais passé à complètement à coté d’un personnage central de ce tome. J’ai donc la parfaite excuse pour me replonger dans la lecture de la saga entière 😉 . Par contre, il est clairement impossible de démarrer cette saga avec ce tome. Il y a beaucoup trop d’éléments qui entrent en ligne de compte.

Une très belle lecture, un coup de cœur surprise qui fait du bien et qui donne simplement envie de reprendre la lecture des dix tomes précédents. J’attends la suite avec une vraie impatience !

Vous devriez aimer :

  • Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost
  • Alpha & Oméga de Patricia Briggs
  • Psi Changeling de Nalini Singh
  • Et tellement d’autres… 😉

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous présumons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire plus