Les routes de l’Est d’Aurélie Depraz – Amours Slaves T1

par La Chouette

Editeur : Autoédition
Date de sortie : 19 octobre 2020
ISBN-10 : 2490967061
Prix : 9,90 €
Disponible sur liseuse : Oui à 3,99 €
Série : Amours Slaves
Nombre de tomes sortis en France : 1 – Trilogie annoncée

De quoi ça parle ?
Quand Svetlana rencontre Sweyn Eiriksson la première fois, elle le déteste pour tout ce qu’il incarne, l’arrogance, l’impudence, l’insolence et surtout, surtout, la dangerosité de sa race – celle des Hommes du Nord.
Elle est bien loin de se douter qu’à peine un an plus tard, sur les rives sud de la mer Caspienne, en plein territoire musulman, il sera le seul à pouvoir l’arracher à ce funeste destin qui semble être devenu le sien, surmonter tous les obstacles qui se dressent désormais entre elle et les siens… et lui rendre sa liberté.
Car, à présent, ce sont des milliers de kilomètres qui la séparent de son peuple. Et, au milieu… des montagnes hostiles et arides, des steppes peuplées de tribus sauvages, des forêts sombres semées de dangers… et les eaux tumultueuses du Dniepr.
Passera-t-elle outre son aversion spontanée pour l’orgueilleux Scandinave… et aura-t-elle raison de lui faire confiance ?

Je m’étais gardée la surprise pour lire ce premier tome de la nouvelle saga d’Aurélie Depraz… Et j’ai bien fait ! Sa dernière série, Passions londoniennes, nous racontait les amours d’un trio d’amis dans les années 1800. Alors avec ce livre, nous retombons, comme certains de ses premiers romans, dans l’univers viking. Un grand bon temporel, que je n’aurais pas entrepris de la même façon mais qui m’a fait chaud au cœur !

Alors, je le dis, le redis et le re-redis, mais la grande force de l’auteure, c’est d’arriver à nous partager ses recherches, et de nous inscrire dans une réalité historique. A chaque fois, je suis impressionnée et j’apprends de nouvelles choses, intéressantes, anecdotiques ou qui me donne envie d’en savoir plus. C’est pour moi, l’une des choses qui à chaque fois, me fait attendre avec impatience la sortie de ses livres. L’immersion est encore une belle réussite dans ce livre !

Tout compte fait, elle aurait mieux fait de se taire. La curiosité était un vilain défaut. Et elle venait de lui faire très mal. Ou plutôt, elle venait de se faire très mal. Toute seule. »

Svetlana

Je suis tombée amoureuse de Sweyn ! J’aime les personnages masculins pleins d’humour, clairement filou, menant une vie avec certains principes moraux mais sans attaches, sans angoisses, sans colère… Sweyn incarne totalement ce genre d’idéal masculin. Il va où le mène la mer, chaque voyage, chaque étape, chaque rencontre est un moment à vivre. Il est bourré d’humour et j’ai ri quelque fois à sa façon de faire tourner Svetlana en bourrique. Bref, gros coup de cœur pour ce personnage.

Le personnage féminin m’a un peu moins convaincue. Svetlana est une jeune femme avec un fort caractère, qui entre immédiatement en opposition vis à vis de Sweyn. Elle est douce et aimante mais j’ai trouvé qu’elle s’agaçait un peu trop vite pour moi, trop facilement, et était prompte au jugement. Cela reste un personnage très sympathique mais facilement éclipsé pour moi par le personnage masculin.

Une romance qui débute par un contrat…

Car oui, si la première rencontre entre les deux héros fait des étincelles, la seconde permet à Sweyn de passer un contrat avec la jeune femme pour la sauver de l’esclavage : un baiser par jour, et la promesse d’une rançon contre son achat. Et cela fonctionne. J’ai par contre trouvé un peu dommage l’éclipse narrative entre les deux rencontres. J’aurais aimé vivre avec Svetlana sa capture. Mais je pense que cela aurait rajouté de la longueur au livre. La romance n’est pas immédiate, même si l’attirance est là. Les héros apprennent à se connaitre, à passer outre leurs aprioris et leurs croyances et s’apprivoisent doucement. C’est frais, doux, avec de beaux moments de passion. L’amour se construit et c’est très beau et très juste.

J’ai énormément apprécié qu’une partie de l’histoire se passe dans les territoires musulmans de l’époque. L’apprentissage et la découverte des héros face à cette culture très différente de la leur étaient bien décrites et m’a également, une nouvelle fois, fait découvrir des savoirs qu’avait déjà le peuple musulman à cette époque. Un tout petit bémol sur le fait que j’ai trouvé que les personnages secondaires, étaient très secondaires pour le coup… Je suis donc incapable de dire sur qui va porter le deuxième tome et si nous avons déjà rencontrés l’un des personnages 🙂

Une belle lecture, rafraichissante et immersive 😉

Vous devriez aimer :

  • L’amour, la mer, le fer et le sang & Comme une Aurore dans la brume d’Aurélie Depraz
  • Sous l’emprise du viking & Le souffle Njörd & La conjuration d’un viking & L’honneur d’une viking & L’île du Ragnarök d’Anna Lyra
  • Le seigneurs des runes de Sabrina Jarema

Infos de l’auteure :

Comme je vous le disais, l’auteure nous partage beaucoup sur ces recherches ! Vous pouvez trouver facilement les informations ou compléter votre lecture ici 🙂 https://aureliedepraz.com/

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous présumons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire plus