The Heroic Legend of Arslân de Yoshiki TANAKA

par La Chouette

C’est mon homme qui est revenu avec les cinq premiers tomes de cette nouvelle saga… Et si j’ai commencé ma lecture sans entrain, impossible de les lâcher une fois commencé !

Dessin : Hiromu ARAKAWA
Scénario : Yoshiki TANAKA
Editeur : Kurikawa
Genre: Shonen
Date de sortie : 15 mai 2015
ISBN-10 : 2368521720
Prix : 7,65 €
Nombre de tome en France : 12

De quoi ça parle ?
À la frontière de l’Orient et de l’Occident se trouve le prospère royaume de Parse, tenu d’une main de fer par le redoutable roi Andragoras. Avec sa frêle carrure et son maniement approximatif des armes, difficile pour le jeune prince Arslân de revendiquer son statut d’héritier du trône. Alors âgé de 14 ans, il va prendre part à sa première bataille afin de repousser l’envahisseur dans la plaine d’Atropathènes. Un jour marqué du sceau de l’infamie qui fera basculer à jamais son destin et celui du royaume de Parse.

J’ai attendu de lire les cinq premiers mangas avant de me forger un avis définitif même si je l’avoue, dès le premier j’étais déjà terriblement conquise.

Tout d’abord, c’est vraiment le dessin qui m’a conquise... Alors oui, Full Metal Alchimist a été l’un des mangas de mon adolescence ! Et je n’avais pas retrouvé le coup de crayon de sa dessinatrice depuis… Dès le début, j’ai fait rire mon conjoint en lui disant : « c’est fou, j’ai l’impression de retrouver les personnages de FMA »…

Ce n’est pas totalement vrai. Il y a de nettes différences, des traits plus fins et des personnages et un univers très différent. Mais je retrouve une sorte de pureté et de simplicité du trait qui me prends souvent à contre courant des mangas qui m’attirent en général. Ici, tout est épuré, clair et précis. Et cela fonctionne.

Les esprits n’apprécient guère la compagnie d’hommes aussi exubérants »
Dame Faranghis

Alors oui, je vous parle d’un titre sorti il y a 5 ans… Mais si aujourd’hui il y en a seulement 12 de publiés, c’est que chaque tome se savoure 😉 L’histoire est assez simple, nous suivons le jeune prince Arslân qui va prendre part à sa première bataille et va devoir prendre des décisions très rapidement… Et s’il y a une chose à dire, c’est que dès le premier tome, tout va changer !

Le premier tome va nous présenter un pays fort : le royaume de Parse, dans sa domination géographique, son contexte politique et son aisance économique. On découvre rapidement les raisons des différents conflits avec ses pays voisins, principalement religieux. Mais on va également découvrir qu’Arslân est aux antipodes du héros de shonen et des attentes de son père.

Un royaume qui s’effondre…

Arslân est un prince doux, très intellectuel, qui a le souci de bien faire. Très différent de son père qui a une force de caractère brute et ne jure que par la victoire écrasante d’un conflit. Dès la fin du premier tome, l’auteur nous dévoile l’effondrement d’un pays et d’une classe dirigeante.

A partir de là, nous allons toujours suivre Arslân, qui va réussir à s’entourer de bons conseillers qui croient fortement en lui, mais également ses ennemis. Tout va nous être présenté sans fioritures et sans le traditionnel marquage du bien et du mal. L’auteur choisit de nous montrer le contexte de « comment on en est arrivé là ». Il va également nous présenter les décisions de chacun et leurs conséquences et c’est à nous, lecteur, de nous forger notre propre opinion.

J’ai vraiment adhéré à cette présentation de l’histoire. Il nous met face à des difficultés qui sont habituellement contourné facilement… Un exemple ? L’esclavage c’est mal. Nous sommes d’accord. Mais un pays ne pas pas changer en une seule journée un système qui est en place depuis des années. Et là, lecteur, cela va nous faire nous interroger un peu plus sur les conséquences de chaque chose. Que convient-il de faire ?

L’univers est très vaste, entre le royaume de Parse, les envahisseurs mais également les différents voisins qui vont tenter d’intégrer le conflit. Il y a de la magie mais encore survolés sur les tomes que je viens de lire. Les personnages sont bien travaillés, quoique certains manquent un peu d’approfondissement… Mais n’étant qu’au cinquième tome, je suis sûre que chacun va avoir une présentation plus poussée.

Une belle pépite découverte cette année ! Et une volonté de rattraper mon retard avant 2021 😉 Je vous le conseille !

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous présumons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire plus