Midway, une fresque historique spectaculaire

par Guilhem De Grenier

Midway, c’est le titre du dernier film de Roland Emmerich. Il retrace l’une des plus célèbres batailles du front pacifique de la seconde guerre mondiale. A grands renforts de scènes de batailles magnifiques et d’un casting efficace, le film est majoritairement une réussite malgré une relative platitude.

Genre : Guerre / Historique
Date de sortie : 7 novembre 2019
Créateur : Roland Emmerich
Acteurs: Ed Skrein, Woody Harrelson, Luke Evans, Patrick Wilson, Nick Jonas, Dennis Quaid…
Public : Interdit aux moins de 12 ans

De quoi ça parle ?
Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway.

Vous êtes à la recherche d’explosions ? Bien, vous êtes au bon endroit ! Vous êtes à la recherche d’une bonne reconstitution historique de l’un des événements les plus marquants de la seconde guerre mondiale ? Cette fois, vous n’êtes pas si mal tombés. Vous voulez voir un très bon film ? Bon là par contre vous n’êtes pas au bon endroit. Si le film est principalement une réussite, il n’en reste pas moins une production sans beaucoup de relief et dont les relents patriotiques ne favorisent pas franchement le récit.

Donnez-moi un A pour Action !

L’un des atouts majeurs de Midway, et c’est probablement grace à la patte de Roland Emmerich, spécialiste du genre, c’est la profusion de scènes d’action plus spectaculaires les unes que les autres. Pour rappel, Emmerich, c’est Stargate, Independance Day, The Patriot, 2012… Pas vraiment des films qui font dans le détail. Mais majoritairement des succès populaires et des films sympathiques dans leur genre. C’est la même chose pour Midway.

Le style est poli. On assiste à une débauche d’action et d’explosions et franchement, on en prend plein les yeux pendant les plus de deux heures que compte le métrage. Les scènes de combats aériens sont à couper le souffle et nous plongent dans l’intensité de la bataille de Midway. Le film retrace également rapidement mais efficacement les événements de Pearl Harbor à travers de nouvelles scènes prenantes qui montrent toute la brutalité de l’attaque.

Et c’est là que le bât blesse. Dans Midway, Emmerich montre une suite d’événements très forts qui transmettent forcément certaines émotions, mais en oublie complètement son casting. Ainsi, ce dernier, bien que prestigieux, peine à faire ressentir quoi que ce soit d’autre que du patriotisme. Et dans ce cas, privilégier l’action à tous prix au détriment de la psychologie des personnages est dommageable et nuit à la force du récit.

Donnez-moi un C pour Casting

Et pourtant, Midway pouvait clairement tirer son épingle du jeu par son casting. Woody Harrelson, Luke Evans, Ed Skrein, Patrick Wilson, Aaron Eckhart, Dennis Quaid, Nick Jonas (si si c’est vrai), Jun Kunimura… Bref, du beau monde. Que des visages connus ou presque. Mais malgré ça, la sauce peine à prendre. Un seul registre anime tout ce casting à quelques exceptions près : le patriotisme exacerbé de têtes brûlées prêtes à tout pour l’emporter sur l’ennemi nippon. Normal quand on parle d’un événement historique si marquant, mais lourd après deux heures de visionnage.

Au tableau d’honneur, on notera tout de même la performance de Patrick Wilson qui parvient à donner un peu plus de corps à son personnage. Par contre, le Bruno Gaido de Nick Jonas est bien plus compliqué à supporter et on se demande clairement l’intérêt d’une telle performance. Heureusement, son rôle est très secondaire et l’on passe vite à autre chose.

Un pont trop loin

Mais tout n’est pas à jeter dans ce Midway, loin de là. Emmerich tente des choses de temps à autre et parfois, elles font mouche. Par exemple, il y a cette tentative de montrer les deux côtés de la bataille. A la manière de La mémoire de nos pères et des Lettres d’Iwo Jima, les deux métrages de Clint Eastwood, Midway tente de décrire les deux côtés d’une bataille qui a marqué le cours de la guerre. C’est plus ou moins réussi, mais on ne peut que saluer l’effort.

En conclusion, on peut dire que Midway n’est pas le désastre redouté mais pas non plus l’exploit qui aurait pu être attendu. Nous sommes sur un film que les mordus d’action et de reconstitution historique apprécieront mais qui laisse tout de même peu de goût en bouche. A voir tout de même !

Vous devriez aimer :

  • Pearl Harbor
  • La Bataille de Midway (1976)
  • La ligne rouge

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous présumons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire plus