Retour à Blue Valley d’Aurélie Depraz

par La Chouette

Editeur : Autoédition
Date de sortie : 6 mai 2021
ISBN-10: 2490967088
Prix : 15,90 €
Disponible sur liseuse : Oui à 4,99 €

De quoi ça parle ?
Lorsque Kate revient à Blue Valley pour régler la succession de son père après dix ans d’absence, elle est à bout de nerfs. Les souvenirs de son enfance l’assaillent, Gary se remet à la harceler, le contrecoup de sa récente rupture avec Carl est encore douloureux… et, surtout, elle craint à tout instant de retomber sur le grand et seul véritable amour de sa vie : Luke.
Luke, qu’elle a toujours aimé en secret. Luke, dont elle n’a finalement jamais cessé de rêver. Luke, enfin, qui a brisé son cœur, cette nuit-là, près du lac. Et dont elle ne peut absolument pas se permettre de retomber amoureuse.
Parce que sa vie est à Los Angeles, désormais. Parce que leurs chemins se sont séparés. Et parce qu’elle n’est de retour dans le Montana… que pour quelques jours à peine.

Vous le savez, j’aime beaucoup lire des livres de cette auteure par la qualité de sa plume et la force de son immersion. J’aime également énormément les recherches qu’elle fait et nous partage pour comprendre et s’immerger dans ses œuvres.

Cette fois-ci, on sort de ses œuvres historiques habituelles. L’auteure nous propose une romance contemporaine et va traiter des sujets très actuels. Kate, en effet, fuis un ex-fiancé violent et intimident pour retourner dans sa ville natale, qu’elle avait fui également face à un père tyrannique. Nous allons découvrir une jeune femme qui tente de renouer avec ses origines tout en ayant peur de s’y noyer de nouveau.

Dans ces grands espaces où l’on ne pouvait se cacher de soi-même. »

Kate

Kate va donc rentrer chez elle, pour régler des histoires d’héritage, avec ses deux meilleures amies. Elle va retrouver un ancien petit-ami, qui tente d’obtenir la seule chose qui lui a été refusé : Kate. Mais surtout, cette dernière va retrouver Luke, son amour de jeunesse. Car oui, lorsque Kate a pris la décision de fuir lorsqu’elle était jeune, elle condamna toute histoire possible avec Luke.

J’avoue que pour cette lecture, la romance est presque passé en second plan pour moi. J’ai eu quelques difficultés à apprécier les personnages. Luke est parfait, mais Kate a répété les schémas qui a chaque fois, lui ont portés préjudices. J’ai également eu quelques difficultés avec Summer, qui a part une touche humoristique, me semblait assez exécrable…

Un voyage dans les grandes plaines…

Alors j’avoue, j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs que je n’avais pas ressenties dans les précédents tomes. Et j’avoue également avoir été perdue avec du lexique de rodéo et des ranchs… Pourtant, j’ai également été totalement embarqué dans l’univers cow-boy, les paysages, le mode de vie dans ces petites villes du Montana où tout le monde connaît tout le monde et l’entraide est la bienvenue.

Si l’univers est contemporain, Aurélie arrive néanmoins à garder une certaine originalité car la vie des Rancher de l’Ouest ne semble qu’avoir très peu changé par rapport à la conquête de l’Ouest, raconté par l’ancêtre de Kate dans des carnets qu’elle va retrouver. Et là encore, la lecture de ces carnets nous embarque et l’on se retrouve à avoir envie de connaitre la vie de deux jeunes femmes : Elizabeth et Kate.

Cette fois-ci, l’auteure soulève des sujets actuels, avec la violence envers les femmes, la soumission à l’autorité masculine et/ou paternelle… Mais également le « rêve » des ranchers avec la loyauté, le travail, l’honnêteté et la rudesse…

Une belle romance, qui sort des sentiers battus et qui valide une prise de risque de l’auteure.

Vous devriez aimer :

  • Les précédents livres d’Aurelie Depraz : Passions Londoniennes et bien d’autres de cette auteure
  • Les brumes de San Francisco de Paul Couturiau

Infos de l’auteure :

Encore une fois, n’hésitez pas à aller sur le site de l’auteure qui nous partage beaucoup sur ces recherches ! https://aureliedepraz.com/

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous présumons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire plus