Too young de Margot D. Bortoli

par La Chouette

Alors ce livre, c’était l’un des mes plus grands coups de cœur de l’année 2019. Mais alors, je n’avais pas autant ris, ni autant pleuré depuis un sacré paquet de temps ! Alors quand j’ai enfin vu sa sortie en format livre, je me suis jetée dessus ! Après un an, je vous en parle.

Editeur : Editions Addictives
Collection : Luv
Date de sortie : 18 mars 2020
ISBN-10 : 2371263281
Prix : 17,90 €
Disponible sur liseuse : Oui à 4,99 €

De quoi ça parle ?
Entre Mia et Tobias, rien n’était prévu et tout semble interdit, hors de portée. Craquer pour le gamin qu’elle gardait autrefois, ce n’est pas envisageable pour Mia. Mais Tobias est désormais un homme viril et sûr de lui… et il entend bien prouver à Mia que ce ne sont pas leurs huit ans de différence qui vont les séparer, pas plus que le regard des autres. Tobias est joueur, Mia est têtue… Qui va céder le premier ? Et vous, auriez-vous succombé ?

Oh mon dieu ! Oh mon dieu 😀 ! Mais j’étais tellement froufrou à sa réception 😉 ! J’attendais tellement de pouvoir enfin lire ce livre en physique ! Et vraiment, quel plaisir de replonger dans cette lecture. Et malgré que cela soit ma… quoi… troisième lecture 😳 , cela reste pour un coup de cœur.

Toute l’histoire se passe du point de vue de l’héroïne : Mia. La trentaine, sportive, dynamique, fiancée et travaillant dans la finance, elle se retrouve plaquée et sans emploi du jour au lendemain… Elle retourne donc vivre près de ses parents, dans sa ville natale, le temps de reprendre ses marques et décider de quoi faire pour son avenir. Mia est une jeune femme drôle, qui vit pleinement chacune de ses émotions et est profondément gentille. J’ai beaucoup accroché avec ce personnage, très juste, qui voit le monde et les gens tels qu’ils sont.

Le personnage masculin de cette romance, c’est Tobias, l’aîné de ses voisins, qu’elle gardait en baby-sitting pour se faire de l’argent lorsqu’elle était plus jeune. Ils ont 8 ans d’écart et lorsqu’elle le revoit, plus adulte, Mia ne sait plus quoi faire. Clairement, c’est intense et incontrôlable entre eux ! Surtout que Tobias et Callista, la meilleure amie de Mia, font tout pour qu’il se passe quelque chose ! Alors que Mia n’assume clairement pas cet écart d’âge.

Tobias, c’est un fils de pasteur, musicien, tatoué et percé, avec beaucoup d’humour de douceur mais surtout une assurance et une présence… Wahou ! On sort des clichés de tous ces bad boys rockers ! Là, Tobias est bien dans l’univers musical, mais il assure, sans surjouer de masculinité ou de dominance ! C’est d’ailleurs lui qui très souvent, fait les premiers pas et se dévoile ! Enfin on sort des stéréotypes déjà vus.

 Arrête Mi, si tu me tues tu n’auras personne pour être plus scandaleuse que toi ! »
Cal

La romance est juste, magnifique ! Elle est très progressive, passe par les phases d’approche, mais aussi l’acceptation. Mia a énormément de mal à assumer le fait de voir Tobias de petit emmerdeur qui lui pourrissait la vie lorsqu’elle était sa baby-sitter, à jeune homme profondément craquant ! J’ai énormément apprécié les moments de complicité entre eux, tout comme les scènes de sexe qui sont à couper le souffle. C’est romantique, réaliste, puissant.

Mais il faut également que je vous parle DU personnage secondaire de ce livre : Callista ! Car oui, sans ce personnage, impossible que ce livre arrive dans mon top 10 de mes lectures (oui oui ! top 10 !) Callista est exceptionnelle ! Assumée, décomplexée, n’ayant rien à faire des convenances, elle dit tout haut, ce qu’elle pense (et d’autres avec elle), sans l’enrobage ! Très branchée sexe, elle en plaisante énormément avec sa copine, fait des blagues continuellement et très saugrenues… Bref, elle est la meilleure amie qui nous fatigue et nous fait honte quelquefois mais que l’on rêve tous d’avoir !

Une belle profondeur en deuxième partie

Là où ce livre peut étonner, c’est que la seconde partie du livre, est beaucoup plus sombre. Quand on croit que notre romance s’installe, il va se passer un drame puissant, qui va totalement chambouler notre fin de lecture. Je ne m’y attendais pas et j’avoue avoir pleuré comme une madeleine, même si j’étais préparée à ce moment très triste (imaginez seulement lors de ma première lecture…). On rentre dans les douleurs psychologiques des personnages et abordons des sujets douloureux et sensibles.

Car oui, Mia va clairement en baver dans cette seconde partie et va devoir réaliser une chose, il va falloir qu’elle s’accepte et arrête d’éprouver de la culpabilité car le monde ne tourne pas rond. Des personnages vont également revenir dans cette seconde partie et nous les rendre beaucoup plus sympathiques que lors de notre rencontre. Et il va également y avoir la résolution d’une enquête, nécessaire à Mia mais également au lecteur ! Coup de maître pour moi !

Que dire si ce n’est : lisez-le ! C’est un livre drôle, extrêmement romantique, vrai, doux, triste… Il va vous faire passer des rires aux larmes, va vous donner quelques gifles, vous demander de stopper le fait d’avoir des idées arrêtées et vous faire croire que l’amour triomphe de tout !

Vous devriez aimer :

  • Qu’est ce qu’elle a ma gueule d’Avery Flynn
  • Les autres livres de Margot D. Bortoli

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous présumons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire plus